Archives du mot-clé confiance

La vie au coeur d’une Unité de soins palliatifs

En tant que responsable d’une Unité de soins palliatifs, le Dr Marie-Laure de Latour apporte un beau témoignage sur la réalité vécue au jour le jour dans son Unité. Après avoir décrit ce qu’est une USP, elle rappelle l’importance de la relation dans une démarche de « prendre soin » de la personne dans sa globalité. 

Dr Marie-Laure de Latour

Dr Marie-Laure de Latour

En acceptant de témoigner en tant que médecin exerçant au sein d’une Unité de soins palliatifs (“USP”), j’espère pouvoir vous transmettre un peu de ce que nous vivons chaque jour et surtout vous faire partager l’enthousiasme avec lequel nous le vivons .

Une USP c’est un service un peu particulier, souvent de petite taille, nous pouvons accueillir jusqu’à 6 patients, avec une équipe resserrée, composée d’infirmières et d’aides soignants, bien sûr, mais aussi une psychologue, un kiné, un cadre de santé, des bénévoles… sans oublier le médecin .

Lire la suite

La loi au service de la relation de soin

Alors que le débat actuel porte sur la relation entre le médecin et le malade, Jacques Ricot propose de la définir comme une « alliance » thérapeutique, un « pacte fondé sur la confiance ». Selon lui, la loi du 22 avril 2005 exprime cette alliance dans la mesure où elle respecte le patient en fin de vie, en refusant qu’il souffre et en lui laissant toute sa liberté.

Jacques Ricot

Jacques Ricot

Le pacte de soin est fondé sur la confiance 

Nous en sommes au moment où se cherche un équilibre dans la relation de soin qui évite deux écueils : d’une part, le paternalisme médical, quand le médecin décide unilatéralement de ce qui est bon pour le malade ; d’autre part, le consumérisme médical, où le patient décide souverainement du traitement qui lui convient transformant le médecin en simple prestataire de services. Or, qui dit relation, dit articulation des deux pôles de la relation. Cette relation de soin est une « alliance » thérapeutique, « un pacte de soin fondé sur la confiance » (Paul Ricœur).

Lire la suite